vendredi 18 mars 2011

Hinomaru help Japan


Il semble que devant l'ampleur de la triple catastrophe qui frappe le Japon depuis le week-end dernier l'unanimité soit (presque) de mise : le tremblement de terre c'est mal, le tsunami c'est mal, le nucléaire... faut voir !

En l'occurrence, s'il est une corporation où l'unanimité de la compassion envers les victimes japonaises semble bien réelle (entendre : non pas suspecte comme celle de façade affichée par nos représentants politiques), c'est bien celle des graphic designers. Fleurit en effet partout sur la toile nombre de visuels spécialement conçus pour appeler à aider le Japon qui, soit dit en passant, n'en demande pas tant. Sans doute faut-il voir derrière cette belle harmonie une forme de reconnaissance revendiquée envers un pays qui, plus que n'importe quel autre, a su enrichir le patrimoine graphique universel.

A commencer par son drapeau (Hinomaru), d'une sublime simplicité et d'une redoutable efficacité. Ainsi, si certains se sont bien essayés à re-interpréter la fameuse vague d'Hokusaï à la lumière des événements actuels, comme l'indique la petite sélection d'images ci-dessous la majeure partie des graphistes désireux de témoigner de leur soutien au peuple japonais a choisi de le faire via une déclinaison du drapeau national.

Par Chase JC

Par H57

Par James White

Par Carrrrrlos

Par Steve Schiavello

Par Rob Dobi

Par SpaceBoydesign

Par Thomas Duhem

La majeure partie de ces visuels sont disponibles à l'achat sur le net (le plus souvent au bénéfice de la Croix rouge) sous forme de posters ou de t-shirts. Le site communautaire CaféSalé a quant à lui opté pour un mode opératoire différent : l'ensemble de ses membres est en effet invité à réaliser une ou plusieurs illustrations sur le thème des événements japonais. Celles-ci seront par la suite vendues aux enchères ainsi que réunies dans un ouvrage. Les bénéfices de ces différentes ventes seront reversés à Give2Asia.

Par Viins

Last but not least, sur leur blog respectif Rolito et Knapfla ont choisi de sobrement témoigner de leur amour pour le Japon. Simple et efficace disions-nous.

Lire la suite...